Balade sur l'Hérault
Balade sur l'Hérault

Départ par l'autoroute en direction d'Agde. Arrivée au Grau d'Agde vers 10h30. Temps libre pour découvrir cet authentique village de pêcheurs et son marché.

Déjeuner Exemple de menu : Soupe de poissons maison - Filet de poisson frais - Fromage - Dessert - ¼ vin et café

L'après-midi, départ en bateau en direction du Canal du midi. Vous remonterez le fleuve de l'Hérault,
traverserez la ville d’Agde pour arriver à la première écluse, l'écluse ronde...sortie de cette magnifique écluse, navigation sur le canal à l'ombre des platanes, traversée de la Réserve naturelle du Bagnas pour arriver sur l'Etang de Thau où vous approcherez des tables à huîtres, votre capitaine expliquera cette
culture au combien intéressante.
Débarquement vers 16h30 au port de Marseillan ville. Retour direct.

Balade sur l'Hérault

Date(s) de départ:
Dimanche -
29 / 07 / 2018
Tarifs :
Prix : 72 € par personne
Horaires :
Aubagne 06h00
Dromel 06h20
Baille 06h30
Canebière 06h45
Aix 07h15
Sur demande autres prises en charges
possible pour groupes de 10 pax
Sur demande :
Autres prises en charges possibles pour groupes de 10 pax et +
ou bien par télèphone
04 91 94 00 44


Compris

Transport en autocar aller-retour
Le déjeuner au restaurant
Balade en bateau

Non compris

Les dépenses à caractère personnel
Carte d'identité ou passeport en cours de validité.
Les horaires indiqués en Brochure et sur le site sont les horaires de départ de l'autocar, il est vivement demandé de se présenter au point de prise en charge au moins 10 mn avant l'heure de départ

informations /

La ville d'Agde, surnommée parfois « la perle noire de la Méditerranée » à cause de ses monuments construits en pierre basaltique, a une longue histoire. Fondée au vie siècle av. J.-C. par des Phocéens venus de Marseille, elle a été dès l'an 500 et jusqu'à la Révolution le siège d'un évêché. Face à l'évêque, qui détint dès le xiie siècle le pouvoir temporel du vicomté d'Agde, la ville fut très tôt, vers le début du xiiie siècle, administrée par des Consuls, préfiguration des municipalités modernes.








- Ville portuaire depuis l'Antiquité, favorisée vers la fin du xviie siècle par l'ouverture du canal du Midi, Agde tira longtemps l'essentiel de ses revenus du commerce maritime et de la pêche. La ville a subi le déclin de son port sur l'Hérault, à cinq kilomètres de la mer, surclassé par celui de Sète dès l'arrivée des navires à vapeur. Au début du xxe siècle, la commune vivait principalement de la pêche et de l'agriculture (viticulture). Elle connaît une nouvelle phase de développement depuis la construction, dans les années 1970-1980, de la station balnéaire du Cap d'Agde, dans le cadre de l'aménagement touristique du littoral du Languedoc-Roussillon. Elle est devenue l'un des principaux ports de plaisance de la Méditerranée, la première station touristique de France par sa capacité d'hébergement, et bénéficie d'une renommée internationale, en partie due à son quartier naturiste. La commune souffre cependant d'un taux de chômage élevé et son économie est marquée par l'importance des emplois saisonniers liés au tourisme estival. Si la ville compte 24 031 habitants permanents, la population peut atteindre 200 000 personnes pendant la saison d'été, où elle devient la seconde ville du Languedoc-Roussillon.

Le fleuve Herault
Hydrologie
- Contrairement à certaines idées erronées, le débit de l'Hérault est abondant. Avec une quantité de plus d'1,3 milliard de tonnes d'eau débitée annuellement et 43,7 m3/s, pour un bassin de seulement 2 550 km², l'Hérault affiche une quantité écoulée annuellement de 543 litres par mètre carré, contre 240 litres seulement pour la bassin de l'Oise pourtant réputé pluvieux. Le problème du fleuve est l'extrême irrégularité de son débit. Des crues soudaines, souvent liées aux précipitations d'automne dévalant du massif de l'Aigoual, peuvent dépasser 1 500 mètres cubes par seconde. Pour réguler un peu ces débits ont été construits le barrage du Salagou sur le Salagou à Clermont-l'Hérault et le barrage des Olivettes sur la Peyne à Vailhan.

- Débits de l'Hérault à Agde
Le débit de l'Hérault a été observé sur une période de 56 ans (1952-2007), à Agde, ville du département de l'Hérault, située à son embouchure dans la Méditerranée2.
Le module de la rivière est de 43,7 m3/s.
L'Hérault présente des fluctuations saisonnières de débit assez importantes, avec des crues d'hiver et de printemps portant le débit mensuel moyen entre 58,5 et 67,4 m3/s, d'octobre à mars inclus (maximum en janvier), et des basses eaux d'été de juin à septembre, avec une baisse du débit moyen mensuel jusqu'au niveau de 7,5 m3 au mois d'août.







L'étang de Thau ou bassin de Thau est le plus grand étang de la région Languedoc-Roussillon. Il a une superficie d'environ 7 500 hectares et une profondeur moyenne de cinq mètres (le point le plus profond étant le trou de la Bise qui atteint la profondeur de 32 m). Sa grandeur et ses profondeurs, qui le distinguent des étangs de la région, s'expliquent par la géomorphologie du secteur ; il est le synclinal d'un plissement dont l'anticlinal est la montagne de la Gardiole au nord-est. Il est relié à la mer Méditerranée par des graus à Marseillan (le Pisse Saumes) et à Sète.

Marseillan (occitan Massilhàn) est une commune française, située dans le département de l'Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Marseillanais.

- L'histoire du territoire marseillanais est jalonnée, entre autres, par l'installation des Grecs sur le littoral agathois, la domination romaine, puis wisigothe, les incursions sarrasines, la croisade contre les Albigeois, l'incorporation au royaume de France, les guerres de religion... Ses populations ont su tirer profit des ressources naturelles offertes par l'étang de Thau ou la vigne, bien que plusieurs fois menacées comme lors de l'apparition de la pyrale au xviie siècle, du phylloxéra en 1876.
- Son économie, basée sur la conchyliculture et la viticulture, est aujourd'hui aussi tournée vers le tourisme grâce à son extension balnéaire, Marseillan-Plage, et à ses ports de plaisance.

Date(s) de départ:
Dimanche -
29 / 07 / 2018
Tarifs :
Prix : 72 € par personne
Horaires :
Aubagne 06h00
Dromel 06h20
Baille 06h30
Canebière 06h45
Aix 07h15
Sur demande autres prises en charges
possible pour groupes de 10 pax
ou bien par télèphone
04 91 94 00 44
>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Copyright © 2017
Autocars PROVENCE TOURISME - PROTOUR
35 Bld Gustave Eiffel BP 70126 - 13363 MARSEILLE Cedex
Tel 04 91 79 80 30 - Fax 04 91 78 18 75
Sarl au capital de 427 500.03 € - RC Mlle B 065803660
@ infoautocar@protour.fr Siret 065803660 00029 - Ape 4939 B
Nombre de visites : 50598





t