Fête des Tripettes à Barjols
Fête des Tripettes à Barjols

BARJOLS PROCESSION
Départ en direction de la Provence varoise à destination de Barjols, où se tient la Fête des Tripettes.
Un grand moment de folklore traditionnel vous attend avec le défilé en costumes traditionnels accompagné des fifres et des tambours. Puis, c’est la Grand-messe où même le curé participe à la danse des Tripettes. Débute alors la procession du Saint dans les rues.
La journée et le déjeuner sont laissés libres pour profiter des différentes manifestations, vous aurez de nombreuses possibilités de restauration sur place.
Retour à Marseille en fin d’après-midi.

Fête des Tripettes à Barjols

Tarifs :
Tarif : 21 €/personne
Horaires :
Aubagne 07H00
Dromel 7H20
Baille 7H30
Canebière 7H45
Aix 08H15
Sur demande :
Autres prises en charges possibles pour groupes de 10 pax et +
ou bien par télèphone
04 91 94 00 44

Inclus

Le transport en autocar grand tourisme

Non inclus

le déjeuner.
les Dépenses à caractère personnel.
Tout ce qui n'est pas indiqué dans inclus.

Recommandations :

Carte d'identité ou passeport en cours de validité.
Les horaires indiqués en Brochure et sur le site sont les horaires de départ de l'autocar, il est vivement demandé de se présenter au point de prise en charge au moins 10 mn avant l'heure de départ

Petit historique :

Traditions : LA SAINT MARCEL

Son but est de commémorer l’arrivée dans notre village des reliques du Saint protecteur de la cité.
Saint-Marcel est né en Avignon au début du Vème siècle. Il fut nommé évêque de Die dans la Drôme en 463.
A près de 80 ans, en revenant de Rome, où il avait voulu voir le pape pour lui rendre compte de sa mission, le saint Vieillard, se sentant fatigué, s’arrêta au monastère de St Maurice, près de Montmeyan, village du haut Var, il y mourut et fut enterré. Son tombeau fut entouré d’une grande vénération et, ayant fait de nombreux miracles, il fut proclamé saint.

En 1349, cette abbaye tombant en ruine, St Marcel apparut en songe au seul gardien qui restait et lui demanda de faire transporter son corps dans un endroit plus digne de lui. Barjols et Aups apprenant la nouvelle, revendiquèrent aussitôt les saintes reliques.
Les Tavernais, appelés depuis les avocats, conseillèrent aux Barjolais de s’emparer des reliques sans attendre de savoir qui était le plus près du monastère de Montmeyan, Barjols ou Aups, comme l’avait demandé le comte de Provence à ce moment là à Brignoles.

Le 17 janvier 1350, les Barjolais se hâtèrent vers le monastère, dont le pieux gardien avait oublié de fermer les portes et s’emparèrent du corps de St Marcel. Le groupe ramenant les reliques rencontra des femmes en train de laver les tripes du boeuf, que l’on avait abattu en commémoration de celui qui, un jour, fut trouvé dans l’enceinte de Barjols, alors assiégé, et qui sauva les habitants de la famine. Un cortège se forma, plein d’allégresse, et en rentrant dans l’église, mélangeant le profane et le sacré, les Barjolais, ivres de joie, entonnèrent pour la première fois leur refrain entraînant : SANT MACEU SANT MACEU LEIS TRIPETOS VENDRAN LEU.

Depuis ce temps là, chaque année, suivant un rite immuable, se célèbrent les Offices Religieux suivis de la "danse des Tripettes" dans la Collégiale et la bénédiction d’un boeuf devant l’église. Celui-ci est nettoyé, bichonné, les cornes et les sabots sont dorés, on lui met de belles cocardes et on le promène dans le village où il s’abreuve aux nombreuses fontaines dont la dernière, celle située dans le haut de la place de la Rouguière et dénommée d’ailleurs "la Fontaine du Boeuf". Puis, on le mène à l’abattoir et il est rôti le lendemain sur la place de la Rouguière à l’aide d’un monumental tournebroche.

La fête se déroulait toujours le 17 janvier, mais depuis 1970 elle est renvoyée au dimanche le plus près du 17. Celle-ci se célèbre de deux façons : - la "Petite Saint-Marcel" sans le boeuf, - la "Grande Saint-Marcel" avec le boeuf.

Cette dernière, il n’y a pas de périodicité fixe, cependant depuis la fondation, en 1949, des "Amis de Saint-Marcel" elle se fait, en principe, tous les trois ans.
Ce qui fait l’originalité et la célébrité de cette fête c’est la "danse des Tripettes", sorte de sautillement qui a lieu partout : lors de la procession, lors des bals...etc mais également dans la Collégiale où tout le monde sautille, fidèles, curieux, touristes, le maire, le préfet, le clergé et même l’Evêque lorsqu’il est présent.
Date(s) de départ:
Tarifs :
Tarif : 21 €/personne
Horaires :
Aubagne 07H00
Dromel 7H20
Baille 7H30
Canebière 7H45
Aix 08H15
ou bien par télèphone
04 91 94 00 44
>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Copyright © 2017
Autocars PROVENCE TOURISME - PROTOUR
35 Bld Gustave Eiffel BP 70126 - 13363 MARSEILLE Cedex
Tel 04 91 79 80 30 - Fax 04 91 78 18 75
Sarl au capital de 427 500.03 € - RC Mlle B 065803660
@ infoautocar@protour.fr Siret 065803660 00029 - Ape 4939 B
Nombre de visites : 50854





t