Train des Cévennes : Castagnade
Train des Cévennes : Castagnade

Viaduc d Anduze et paysage Cvenol
Départ par l’autoroute en direction de Nîmes, puis continuation vers Anduze par les petites routes de Cévennes.
11H Départ pour un voyage nostalgique de 13 kilomètres le long de la vallée à bord du Train des Cévennes. Vous emprunterez pas moins de 8 viaducs. Arrivée à Saint Jean du Gard pour le déjeuner,
Ex. de Menu Cévenol : Terrine de sanglier aux champignons, petite salade et compotée d’oignons - Daube de cerf au vin rouge de pays des Cévennes, flan de courge et pomme de terre rôtie - Fromage de chèvre des Cévennes - Parfait glacé à la châtaigne - 1/4 de vin et café.
Après le repas, détente. Retour en gare de Saint Jean du Gard pour la grillée de châtaignes.
16h00 « Cadeau des Mécanos - Spécial 28 Octobre 2017» Trajet retour en train de Saint jean du Gard à Anduze.
Retour en fin de journée sur Marseille.

Train des Cévennes : Castagnade

Date(s) de départ:
Samedi -
28 / 10 / 2017
Tarifs :
Prix : 69 € par personne
Horaires :
Aubagne 07h00
Dromel 07h20
Baille 07h30
Canebière 07h45
Aix 08h15
Sur demande :
Autres prises en charges possibles pour groupes de 10 pax et +
ou bien par télèphone
04 91 94 00 44

Inclus

Transport en autocar aller-retour
Le déjeuner au restaurant
Les visites prévues au programme

Non inclus

Les dépenses à caractère personnel
Carte d'identité ou passeport en cours de validité.
Les horaires indiqués en Brochure et sur le site sont les horaires de départ de l'autocar, il est vivement demandé de se présenter au point de prise en charge au moins 10 mn avant l'heure de départ

information :

Vidéo YouTube de présentation du train des Cévennes
"CLIQUEZ ICI : Vidéo Train des Cévennes"


Historique du Train des Cevennes
Le train touristique dessert habituellement trois gares : Anduze, Saint-Jean-du-Gard, Bambouseraie de Prafrance, et une quatrième, Thoiras, seulement dans les occasions les plus importantes (Nuits du conte, ou Jubilé des 20 ans du train).

Le trajet permet d'admirer la réunion des trois Gardons, d'observer un vieux moulin, tout cela dans l'ambiance végétale cévenole. Le train croise également des troupeaux de chèvres, qui sont à l'origine du fameux pélardon local.
Histoire[modifier]

Ligne Anduze - Saint-Jean-du-Gard


Gare d'Anduze 1905 chargement de bambous
En 1879, la ligne gardoise est un projet de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) qui ouvre en 1881 le tronçon entre Alès et Anduze, mais il faut toute la conviction de René Boudon, banquier et filateur, puis maire et conseiller général pour que le projet se transforme en réalité. La déclaration d'utilité publique intervient en 1897, et le tracé définitif en 1903. Il faut attendre encore deux ans, 1905, pour le début des travaux.
Les 13,2 kilomètres de voies prévues, imposent un important chantier du fait d'une typographie au relief accidenté. Il faut construire de nombreux ouvrages d'art et de multiples petits ouvrages hydrauliques ainsi que des kilomètres de murs de soutènement auxquels il faut ajouter aussi les bâtiments, le ballast, les traverses, les rails ainsi que des kilomètres de clôtures. Lorsqu'il se termine, le chantier a coûté environ 200 millions d'euros.
La ligne mesure exactement 14 kilomètres 432 mètres et 76 centimètres. Elle dispose de trois gares : Anduze, Thoiras et Saint-Jean-du-Gard, une station : Généragues, et deux haltes : Corbès et Massiès, cinq maisons de garde-barrière et quinze passages à niveau. Les ouvrages d'art sont imposants, ils comportent un pont métallique et neuf viaducs pour un total de 54 arches, 3 tunnels et 3 galeries voûtées.
La ligne est inaugurée le 26 mai 1909 par René Boudon. Elle est exploitée en trafic voyageurs et marchandises notamment pour les soieries du Gard1. La guerre 1939-1945 provoque la diminution du trafic voyageurs et cette activité cesse en 1940. Les années 1950 voient un retour du fret, pour le train vapeur, avec un trafic dû à l'exploitation du bois, mais l'activité décline et le 31 juillet 1971 la SNCF interrompt l'exploitation de la ligne. Le déclassement et l'enlèvement des rails sont envisagés.






Création de la Citev
La Citev (Compagnie internationale des trains express à vapeur) est la compagnie qui exploite le train à vapeur des Cévennes.
Créée à Strasbourg en 1979 autour de Benoît Zielinger, la Citev était, à l'origine, une association à but non lucratif née de la volonté de faire circuler occasionnellement des trains historiques à vapeur privés tractés par la 140 C 27 sur les lignes de la SNCF et de faire de la figuration cinématographique.
Ces passionnés sauvent la ligne des Cévennes et créent l'association « Train à vapeur des Cévennes », le projet de train touristique devient réalité le 3 juin 1982. L'exploitation est un succès, le train transporte environ 30 000 voyageurs chaque saison, mais les membres se séparent et mettent fin à leur association en 1985. Le 1er mai 1986, elle a repris l'exploitation de la ligne touristique du train à vapeur des Cévennes. L'association a été transformée en société (SAS) en 1987.
Date(s) de départ:
Samedi -
28 / 10 / 2017
Tarifs :
Prix : 69 € par personne
Horaires :
Aubagne 07h00
Dromel 07h20
Baille 07h30
Canebière 07h45
Aix 08h15
ou bien par télèphone
04 91 94 00 44
>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Copyright © 2017
Autocars PROVENCE TOURISME - PROTOUR
35 Bld Gustave Eiffel BP 70126 - 13363 MARSEILLE Cedex
Tel 04 91 79 80 30 - Fax 04 91 78 18 75
Sarl au capital de 427 500.03 € - RC Mlle B 065803660
@ infoautocar@protour.fr Siret 065803660 00029 - Ape 4939 B
Nombre de visites : 26763





t